Bagamoyo - Voyage Africain: Safaris Tanzania, Kilimanjaro Trekking, Cultural Tours

Go to content

Main menu

Bagamoyo

Bagamoyo
Bagamoyo
 

Fondée à la fin du XVIIIème siècle, elle est l'une des plus anciennes villes de Tanzanie.
Ancienne capitale de l’Afrique de l’Est allemande de 1887 à 1891, lieu de la première grande révolte contre le gouvernement colonial en 1888 et jadis, l'un des ports les plus importants de la côte est-africaine - exportation d’ivoire, d’esclaves, de sel et de coprah - Bagamoyo a perdu de son importance lorsque la capitale "commerciale" fut transférée à Dar es-Salaam en 1891.

Une fois les caravanes des marchands du lac Tanganyika arrivées à Bagamoyo, les esclaves et l'ivoire étaient embarqués sur des dhows à destination de Zanzibar d'où ils étaient ensuite expédiés vers le monde entier.
Le nom Bagamoyo est tiré du Swahili ‘bwaga moyo’ (jette ton coeur à terre) qui exprime le désespoir et l’angoisse de ceux qui étaient capturés en esclavage.

La plupart des grands explorateurs anglais tels que Burton, Speke, Livingstone, Stanley ou  Grant, utilisèrent Bagamoyo comme base de départ pour leurs expéditions.

Aujourd'hui, Bagamoyo est un village calme avec encore quelques anciens bâtiments coloniaux allemands qui abrite en outre  un centre de construction de dhows, ces voiliers traditionnels en bois.

Parmi les sites historiques majeurs, on trouve:
Bomani, ancien quartier général de l’administration coloniale allemande
Chuo cha Sanaa, école des Beaux-Arts de la Tanzanie
Le musée de Bagamoyo, qui présente l’histoire de la ville à travers de vieilles photos, des documents et des reliques de la traite des esclaves
Le delta de la rivière Ruvu, paradis ornithologique refuge d'hippopotames et de reptiles, accessible uniquement en bateau.
Hanging Place

A environ 3 km au sud de Bagamoyo se trouvent les ruines de Kaole, une ville arabe prospère  qui déclina sous l’influence portugaise au 15ème siècle. Les ruines de Kaole remontent au 12ème siècle et possèdent deux mosquées dont une encore en état.

Il faut vous y rendre en voiture. La piste longe le bord de mer à quelques centaines de mètres.  Les ruines de Kaole se trouvent à la hauteur du village du même nom. Ce sont essentiellement des vestiges de deux mosquées et de tombes des murs et quelques piliers, datant du XIIIe siècle. Après Kaole, 5 km supplémentaires mènent  à une route goudronnée en bon état, que l’on suit tout droit sur encore 5 km avant de rattraper la route asphaltée de Bagamoyo à Dar. Plus au sud, 20 km avant Dar, on peut voir aussi les ruines de Kunduchi, avec une mosquée du  XVIe siècle et des tombes du XVIIIe signalées par des obélisques gravés.

Les Ruines Kaole - qui comprennent les restes d'une ancienne mosquée d'Afrique orientale datant du 13ème siècle  et des pierres tombales estimé à ce jour à partir du 15ème siècle, sont situés à environ 5 km au sud de Bagamoyo le long de la plage. Cette mosquée a été construite lorsque Kaole était un comptoir commercial important  arabe, longtemps avant de Bagamoyo a assumé toute signification.

Back to content | Back to main menu